Déjà le mois de septembre qui se pointe le bout du nez en emportant avec lui les nuits plus fraîches d’automne, les journées plus courtes et bien sûr, le retour à l’école. Ce retour tant attendu par les parents l’est habituellement un peu moins par nous, professionnels de la petite enfance. A chaque année c’est la routine qui reprend avec des journées trop remplies, de nouveaux groupes, de nouveaux enfants… Le retour rime souvent avec changement. 

Comment survivre au changement? 

Pour ma part, le changement je le vois comme une nouvelle page blanche d’un livre. Libre à moi de l’imaginer, de repartir du bon pied, d’être curieuse face à mon environnement, de questionner le statu quo, de me lancer dans de nouvelles enquêtes, réflexions et curiosité. Finalement ce changement pour moi est un cadeau rempli de créativité ! La créativité m’allume. Pour moi, être créative ce n’est pas seulement en sortant ma trousse de peinture et mes crayons feutres, mais c’est dans tous les aspects de ma vie que j’utilise mon esprit créatif. La créativité ce n’est pas un don, c’est une manière de penser, d’agir et d’être proactif face aux changements et aux imprévus. Selon vous, est-ce que la créativité se développe uniquement par les arts ? Si oui, comment pourrait-on élaborer sur le sujet ? Connais-tu le poème des 100 langages de l’enfant ? Non ? Fais une petite recherche, tu verras que l’enfant maîtrise cette créativité bien mieux que nous, les adultes. 

La créativité ce n’est pas un don, c’est une manière de penser, d’agir et d’être proactif face aux changements et aux imprévus.

Qu’est-ce que la créativité ?

Selon Wikipedia, 

“La créativité décrit — de façon générale — la capacité d’un individu ou d’un groupe à imaginer ou construire et mettre en œuvre un concept neuf, un objet nouveau ou à découvrir une solution originale à un problème.”

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ativit%C3%A9

En lien avec cette définition, cette créativité nous permet de sortir des sentiers battus et de découvrir des solutions originales aux problèmes. On le sait que la rentrée apporte avec elle… quelques pépins ! Pourquoi donc ne pas sortir de notre zone de confort et essayer de nouvelles choses pour affronter ces petits défis ? 


Quels sont les blocages à la créativité ? 

Pour se permettre d’être créatif, il faut également se permettre de faire des erreurs. De ne pas avoir peur des jugements. Il faut accepter de ne pas avoir des résultats parfaits. Il faut sortir de notre zone de confort et prendre des risques. Ce n’est pas toujours facile à faire mais avec le temps, la pratique et une curiosité face aux nouvelles possibilités, on y parvient. 

En cette rentrée, permets-toi d’ouvrir ton esprit aux nouvelles possibilités, aux idées qui émergent, aux solutions originales. Qui sait? Tu trouveras peut-être ton étincelle de créativité.